A l’intérieur du port de Calais, on compte également des dispositifs pour rechercher les migrants cachés dans les camions: scanners, détecteurs de monoxyde de carbone, chiens reniflant. Un nom a été inscrit sous la rocade: Ahmed Amad Arouad et la date 2001.

© Paloma Laudet paloma.laudet@gmail.com
ArabicEnglishFrench