Un camp d’exilés Afghans longe la route de Gravelines. La proximité entre le camp et les maisons dérange plusieurs habitants, certains ont dépensé jusqu’a 3.000 euros pour sécuriser leur maison. La ville à mis en place un plan de dératisation et le camp a été démantelé en mars 2020.

© Paloma Laudet paloma.laudet@gmail.com
ArabicEnglishFrench